Actualités

Tristan et Iseult : l'histoire d'un amour impossible

Par SANDRINE HEDUY, publié le samedi 10 avril 2021 19:59 - Mis à jour le samedi 10 avril 2021 20:02
20210402_094905.jpg
Vendredi 02 avril, toutes les classes de cinquième avaient rendez-vous avec la conteuse Christine Charpentier pour écouter l'histoire d'un amour tragique, celui de Tristan et Iseult.

L'ambiance était particulière au collège ce vendredi 02 avril. Confinement oblige, c'était le dernier jour de cours avant la fermeture de l'établissement. Les élèves de cinquième ont pu toutefois quitter le XXIème siècle et sa crise sanitaire pour s'évader, pendant une heure, dans l'univers du Moyen Age, grâce à la conteuse Christine Charpentier venue leur parler d'une célèbre légende. Cette légende conte l'histoire d'un amour adultère impossible entre Tristan, un preux chevalier, et Iseult, une belle princesse. Le monde des chevaliers n'est pas inconnu pour les élèves qui étudient, cette année la littérature médiévale en français.

Dans le pôle vie du collège, Christine avait installé des tapisseries et des objets pour créer un décor propice à ce retour vers le Moyen Age, au temps des deux amoureux. Décor qu'elle a également utilsé tout au long de son spectacle pour expliquer les multiples péripéties qu'ils ont dû affronter. D'ailleurs l'une d'elle : Tristan terrassant un dragon, a fait écho à un autre projet qui avait lieu le jour même au collège : la première installation symbolique, sur les grilles de l'établissement, des lettres géantes de la locution latine « Hic sunt dracones », « Ici sont les dragons ». ( Plusieurs articles, parus sur l'ENT, expliquent en détails ce projet ). Le hasard fait parfois bien les choses...

Affronter un dragon n'a pas été la seule épreuve rencontrée. Les obstacles dressés sur la route de Tristan et Iseult ont été nombreux et la conteuse a dû mener son récit tambour battant pour raconter leur histoire en partant de leur naissance jusqu'à leur mort tragique. Effectivement, les amants maudits sont finalement morts d'amour l'un pour l'autre. Mais leur amour a été plus fort que la mort. La légende dit que sur leur tombe ont poussé un rosier ( pour Iseult ) et une vigne ( pour Tristan ) qui se sont entrelacés pour signifier leur union éternelle.

Triste destin qu'a donc connu ce couple, devenu le symbole de l'amour impossible. Les élèves n'ont cependant pas assisté à un spectacle déprimant, bien au contraire. Christine, comme à son habitude, a fait preuve de beaucoup d'humour. Et grâce à ses mimiques, ses réflexions amusantes, et son talent de conteuse, les élèves ont passé un très bon moment.

 

Il existe plusieurs versions de la légende de Tristan et Iseult. Vous pouvez écouter la version audio de France culture en cliquant sur ce lien : www.franceculture.fr/emissions/archives-des-fictions-de-france-culture/tristan-et-iseut